Classe écritures : Elitza Gueorguieva : Je vois

Rudolph

Ma mère entre dans ma chambre avec un sourire aux lèvres et sort d’une boîte en carton... une guirlande rouge et blanche et un serre-tête avec des bois de renne bien évidemment trop petit pour une tête humaine. Elle m’entraîne dans le salon et demande à India de s’asseoir devant le sapin. Elle lui met la guirlande autour  du cou en guise d’écharpe et se bat contre elle pour installer les bois sur sa tête.

— Et voilà ! Plus que le nez rouge et on a Rudolph à la maison.


L’amour d’un chat

Il est 20 h 30 et je commence mon repas devant les infos. Je lève les yeux de mon assiette et remarque qu’Italique (et non pas l’écriture) est affalé sur l’accoudoir du canapé. Pour la première fois il me regarde ! Moi, celui qu’il ignore chaque jour ! Pour une fois il s'intéresse à moi quand soudain je percute que ce n’est pas moi qu’il observe mais mon plat... 

Précédent :

Nina Chiron

Suivant :

Paul Bataille